Rio Tinto investit 92 millions dans sa centrale de l’Isle-Maligne à Alma. Ce montant servira à remplacer et réparer deux groupes turbines-alternateurs qui produisent de l’hydroélectricité pour alimenter les alumineries. La ministre responsable de la région, Andrée Laforest se réjouit de cette nouvelle.