L’ADISQ présentait aujourd’hui son mémoire sur la réforme de la radio commerciale du CRTC.

Selon l’ADISQ les règles qui entourent les montages musicaux en ce moment permettent de contourner les quotas de musique francophone.

Également, la directrice des affaires institutionnelles et de la recherche à l’ADISQ, Marie-Julie Desrochers demande que le CRTC vérifie mieux le respect des quotas francophones.