L’opération d’effarouchement des oies prend son envol aujourd’hui jusqu’au 28 mai.

La méthode utilisée par les chasseurs consiste à éloigner les oiseaux migrateurs qui s’installent sur les terres des agriculteurs, causant des pertes importantes. Les effaroucheurs tenteront de faire fuir les oies vers des sites où le broutage ne causera pas de dommages.

Le président de l’Union des producteurs agricoles du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mario Théberge, décrit l’opération comme étant très simple, mais nécessaire.