Les enseignants de la presque totalité des cégeps tiendront trois journées de grève du 11 au 13 mai. Tous les cégeps de la région y participeront.

Les syndicats affiliés à la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep affirment que les investissements annoncés dans le budget n’améliore en rien les conditions d’exercice à plus long terme. La liberté académique des enseignants serait menacée selon la présidente, Lucie Piché.

Le président du Syndicat du Personnel Enseignant du Cégep de Jonquière, Frédérick David, dénonce l’inactivité du gouvernent Legault, concernant les conditions de travail des enseignants des cégeps.

Frédérick David, rappelle que l’objectif est d’en venir à une entente avant le 11 mai.

Il reste conscient que la grève du 11 au 13 mai affectera les étudiants qui sont actuellement en fin de session, mais explique qu’ils n’avaient d’autres choix que de frapper fort pour faire avancer les choses.

Crédit photo: Roxane Tremblay